Chargement Évènements

PIG BOY

Gwendoline Soublin / Hélène Cerles & Noëlle Miral / Collectif Le Bruit des Cloches

©Julien Bruhat

TEXTE Gwendoline Soublin
MISE EN SCÈNE Hélène Cerles & Noëlle Miral
JEU Hélène Cwerles, Romain Maurel, Noëlle Miral
SCÉNOGRAPHIE Clément Dubois
LUMIÈRE, TECHNIQUE, RÉGIE Quentin Bontemps
SON Romain Maurel
COLLABORATION ARTISTIQUE & COORDINATION Lucie Monziès
COSTUMES Sarah Vigier
REGARD EXTÉRIEUR Jean-Luc Guitton
COPRODUCTIONS Le Caméléon - Commune de Pont-du-Château (63), Théâtre Cornillon - Commune de Gerzat (63), La Cour des Trois Coquins - Ville de Clermont-Ferrand (63), Théâtre de Châtel-Guyon - Ville de Châtel-Guyon (63)

Triptyque hybride, atypique et futuriste.

Dans un triptyque à la forme hybride, atypique, et futuriste, Gwendoline Soublin explore les travers de l’élevage intensif et interroge le devenir du monde paysan et les limites du progrès. Se jouant de toutes les modalités de la parole, elle nous plonge tour à tour dans la tête d’un agriculteur se rêvant cow-boy plutôt que pig- boy ; dans le procès en ligne d’un porc-star nommé Pig Boy, où juges et internautes décident de son sort ; puis dans la tête d’une truie qui s’échappe de sa clinique pour aller mettre bas de ses petits-bébés-d’hommes dans la « nuit forestière ».
Du destin d’un agriculteur breton de 1986 à celui de l’Humanité en 2358, Pig-Boy est une tragédie d’anticipation, jubilatoire et poétique.

Note d’intention

Au centre donc, l’agriculture et son devenir, l’intrusion croissante du virtuel sur le monde réel, le transhumanisme comme défi aux lois de la nature, la condition animale et humaine comme étant intrinsèquement liées: la pièce interroge notre héritage, le monde d’aujourd’hui et celui de demain.

Trois temporalités, trois registres de langue, trois univers : la multiplicité des formes pose de nombreuses questions de mise en scène et offre à l’acteur une partition de jeu riche et variée. C’est d’abord là que réside notre envie de monter cette pièce. Ce sont ces trois histoires que nous voulons raconter en changeant d’énergie, de rythme, de corps, de langue et de personnages. Des commentaires qui fusent sur le net, une expertise d’un spécialiste des porcs chinois, une revendication d’un boucher Breton, une chanson à la mode, un monologue intérieur… La pièce est une rhapsodie, montage jouissif de toutes les manières de dire, à l’image d’une planète où la parole circule librement, à la fois uniformisée et polyphonique.

Pig Boy n’en reste pas moins une pièce énergique et pleine d’humour. Par la richesse des sujets abordés et la forme novatrice de la pièce, Gwendoline Soublin lance un véritable défi au théâtre. Pour le relever, nous serons accompagnées par notre musicien, Romain Maurel, qui cheminera depuis la musique traditionnelle bretonne jusqu’à la musique électronique puis expérimentale, à la recherche des étranges évolutions sonores à venir.

Hélène Cerles & Noëlle Miral

17>19 mai, 19h30
Durée : 1h40