Chargement Évènements

LOVE ME…

Sophie Présumey & Sébastien Valignat / Cie Cassandre

©Bertrand Node

DRAMATURGIE Sophie Présumey et Sébastien Valignat
MISE EN SCÈNE Sébastien Valignat
JEU Heïdi Becker-Babel, Julien Geskoff, Adèle Grasset et Sébastien Valignat
RÉGIE SON Benjamin Furbacco
RÉGIE LUMIÈRE Dominique Ryo
CRÉATION VIDÉO Nicolas Guichard
SCÉNOGRAPHIE, COSTUMES ET VISUEL Bertrand Nodet
REGARD EXTÉRIEUR Guillaume Motte
PRODUCTION ET DIFFUSION Compagnie Cassandre - Marion Amirault et Sophie Présumey
COPRODUCTION Theatre d'Auxerre, scene conventionnée, Theatre Durance, scène conventionnée de Château Arnoux Saint Auban et Theatre Jean Marais a Saint Fons

Avec l’aide de la DRAC et de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, de la Ville de Lyon

La Compagnie Cassandre est en résidence triennale au Théâtre d’Auxerre – scène conventionnée

Variations iconoclastes sur la relation amoureuse.

Il sera ici question d’amour aussi bien passionnel que platonique, de correspondances amoureuses et de plans-culs, de premières fois maladroites et d’infidélités sans conséquences, de mariages pluvieux et de divorces ensoleillés… L’enjeu étant de faire le tour de la question, depuis Adam et Eve, jusqu’à une analyse sociologique de l’impact des sites de rencontres sur notre habitus, en passant par quelques-uns des plus grands tubes de la littérature et de la variété française et internationale.
Dans la continuité de ses précédentes créations, la Cie Cassandre prendra également appui sur des travaux scientifiques pour poser un regard décalé sur ce sentiment, moins universel qu’il n’y paraît.

EXPOSITION YOUPRON

En parallèle de “Love Me”, YOUPRON présentera une installation humide, sexy et désordonnée entre pornographie, anticapitalisme et lune de miel. À travers Youpron, Marion Aeschlimann et Benjamin Villemagne traitent avec décalage et humour, la réelle place de l’obscénité aujourd’hui. Vernissage le 13 décembre.

« Mais ça c’est à cause des films. Dans les films ça se passe toujours bien. Il y a un coucher de soleil, et puis ils partent ensemble main dans la main. Mais il n’y a pas eu de soleil à coucher, et il est parti sans moi. »

Sandre – Solenn Denis

Présentation du projet, en quelques mots.

Après avoir tenté de raconter la crise financière (T.I.N.A.), d’expliquer les origines de la Première Guerre mondiale (Quatorze) , de résoudre l’ensemble des problèmes de l’existence (Petite conférence de toutes vérités sur l’existence), et essayé de metttre un peu de lumière sur l’un des plus grands fiasco judiciaires de ces dernières années (Taïga), la compagnie Cassandre a décidé pour sa prochaine création de prendre à bras le corps un sujet autrement plus ardu et plus complexe : L’AMOUR !
Au plateau ils seront quatre : deux comédiens, une comédienne et une musicienne-chanteuse. Et ils nous parleront, chanteront, joueront l’amour.

13 > 16 DÉC, 19H30
Durée : 1H11