Chargement Évènements

LES SORCIÈRES DE SALEM

Arthur Miller / Audrey Tardy / Cie Eaux Fortes

TEXTE Arthur Miller
ADAPTATION ET MISE EN SCÈNE Audrey Tardy
JEU Louise Béhar, Adrien Bernet, Thomas Bobichon, Raymonde Brunard, Josette Chirignan, Lison Deschamps, Julie Dupuy, Maria Garcia, Margot Larzillière, Marie-France Loison, Valérie Papineau, Charlotte Rabine, Marion Reinert, Emeline Simien, Laurence Vet, Méline Vioix

"C'est une abominable comédie."

Salem est une petite ville, renfermant une communauté rurale où le temps semble s’être arrêté. Le Révérend Parris, incarne un ordre moral autoritaire. Sa fille, Betty, souffre d’un mal étrange et inconnu. Accusée d’immoralité sa nièce, Abigaïl William va prendre les rennes de cette communauté et manipuler les esprits autour d’un premier mensonge qui va être entretenu par tous et conduire au pire.
L’œuvre révèle avec quelle rapidité un groupe de personnes peut sombrer dans la folie. On condamne sur une parole ou sur de fausses révélations.
C’est une œuvre qui invite à la réflexion collective car elle dresse de véritables garde-fous contre toutes sortes d’obscurantismes (fanatisme, misogynie, suprématisme, racisme…). Elle nous ouvre les yeux sur les mécanismes pervers qui rôdent et gangrènent les sociétés enfermées dans la peur, la domination et l’ignorance.

L’ÉQUIPE

Quinze comédiennes, un comédien, et un musicien, de 10 à 80 ans, débutantes,amateur.es et professionnel .les du spectacle vivant, théâtre, musique ou danse.
Enfants de primaire, collégiennes, femmes issues de l’immigration (en cours d’apprentissage du français) amateur.e.s passionné.e.s, retraité.e.s, étudiante, professionnel.le.s se retrouvent pour représenter cette galerie de personnages à la dérive.

LA PROPOSITION

Nous proposons un spectacle de théâtre à partir d’une adaptation de la pièce d’Arthur Miller, « Les Sorcières de Salem ». Cette pièce est inspirée de faits réels. Une série de procès en sorcellerie qui ont eu lieu dans le Massachusetts en Amérique du nord entre 1692 et 1693, au terme desquels plusieurs dizaines de personnes furent pendues. En grande majorité des femmes.
En 1953, en plein Mac Carthysme, après s’être plongé dans les archives de ces procès, Arthur Miller écrit la pièce « Les Sorcières de Salem ». Il se fonde sur ces faits pour dénoncer la chasse aux Sorcières anti-communiste qui gangrène alors les États Unis.
Cette pièce reste totalement d’actualité alors que se multiplient les manifestations d’intolérance, dans une atmosphère où le complotisme, les rumeurs, la désinformation, agitent nos sociétés de plus en plus dépendantes des médias et des réseaux sociaux.

17 DÉC, 19H30
18 DÉC, 16H
Durée : 1H45