Image Elektra <FONT size=5pt>(histrionismes)</FONT>

Elektra (histrionismes)

Electra 5

Metteur en scène : SALERIO Jean-Philippe

depuis l'antiquité, et à jamais, à la folie.

Eloïse SEKULA
Jean-Philippe Salerio
Compagnie ELECTRA 5

du 27, 28 février, 1er mars et du 6 au 9 mars 2018 à 19h30

Le mythe de la famille des Atrides et deux actrices qui « jouent » à le raconter.

Clytemnestre et Électre comme figures archétypales.

Un texte sur les femmes, les femmes dans la famille, la mienne. Un texte sur l'amour et sur le deuil avec des hommes qui gravitent autour et qui s'absentent souvent. Des mots qui jailliraient de moi comme des piques pour s'effondrer sur ma vie. Les mots c'est important. Mais finalement on a tendance à les oublier, à passer outre, on les transforme aussi, vers du fantasme et de la confusion. C'est assez fou les mots, ils s'échappent de nous sans demander l'autorisation, ils traversent nos souffles instinctivement.

J'ai voulu réécrire une saga familiale violente et emprunte de tendresse, tenter de retranscrire théâtralement une histoire de pouvoir, de place à prendre, jamais vacante, des tendances à l'amour destructeur mais aussi créateur.

La confusion de deux mondes : ne plus savoir si ce sont deux actrices ou deux personnages féminins d'une tragique dynastie grecque. Ou les deux à la fois, une personnalité prenant parfois possession d'une autre, s'amusant à transgresser les rôles et de la folie jouissive de s'emparer d'une forme de schizophrénie féminine.

Et des questions, toujours, à poser : Comment trouver sa place de femme au sein d'une famille quand on est fille, sœur, mère, épouse ? Quels sont les hommes de nos vies : les pères et les frères, les maris et les amants ? Les attaches sont-elles éternelles ? Peut-on enfreindre le mythe, se l'attribuer, le décortiquer et en faire une affaire de cœur ?

En tout cas, dans ma famille c'est comme ça. Ce n'est pas que du passé, ce n'est pas que de l'actualité, c'est une histoire encore à raconter.


Distribution :

Texte de Eloïse Sekula

Mise en scène : Jean-Philippe Salerio

Avec Marie-Aude Christianne et Eloïse Sekula

Vidéo : Vincent Boujon

Création lumière : Yoann Tivoli

Régie lumières : Magali Foubert

Collaboration artistique : Catherine Bouchetal

Compagnie Electra 5



TARIFS