Image Je ne m

Je ne m'en souviens plus

Metteur en scène : ALI Waël

Mémoire et Théâtre

Waël Ali

du 29 novembre au 1er décembre 2016 à 19h30

Organisé par Sens Interdits

spectacle complet

"Ce spectacle est une tentative pour reconstituer le parcours d’un homme à travers son propre témoignage. Hassan, musicien exilé en France depuis 1999, est aussi – et peut-être surtout – un ancien prisonnier politique dans la Syrie des années 1980. Depuis sa première détention dans les prisons syriennes jusqu’à ce post-« Printemps arabes » qui nous est contemporain, sa vie semble avoir été condamnée à de multiples ruptures, mais aussi à une série de « procès », ici mis en scène : l’engagement, la clandestinité, l’arrestation, la détention, la liberté retrouvée, l’exil forcé comme unique issu pour s’en sortir, et puis l’espoir du retour au lendemain du soulèvement du peuple syrien qui éclata le 15 mars 2011, espoir aujourd’hui brisé par cette spirale de violences sans fin dans laquelle sombra la Syrie.

L’ancien détenu, véritablement présent sur scène,se prête ici au jeu d’un nouvel « interrogatoire » théâtral qui le piège dans une sorte d’espace ambigu : acteur et spectateur de sa vie à la fois, Hassan se livre sur et à la scène, qui devient ici son miroir, mais aussi une nouvelle épreuve à laquelle la mémoire va devoir se confronter… en public.

Hassan : « Le problème c’est la répétition. Qu’est-ce qui t’arriverait, mon vieux, si tu répétais le moment le plus douloureux de ta vie : 2 fois, 20 fois ? Est-ce que ça demeurerait toujours aussi authentique ? N’aurais-tu pas l’impression de recopier ce que tu avais fait hier ? De jouer ce que tu avais fait et ce que tu avais dit, avant ? Est-ce que tu ne serais pas en train de jouer malgré toi ? Je n’en savais rien moi avant, je ne suis pas comédien ».


Distribution :

Texte et mise en scène : Waël Ali

Scénographie : Bissan Al-Charif

Vidéo et son : Simon Pochet

Lumière : Hassan Albalkhi

Performance : Hassan Abd’elrahman, Ayham Agha



Production déléguée Sens Interdits, Festival International de Théâtre



Avec le soutien du British Council, de Citizen Artists (Beirut), du Young Arab Theater Fund, de La Ressource Culturelle (Al Mawred Al Thaqafi) et de Freemuse



Spectacle présenté en France avec le soutien de l'ONDA – Office National de Diffusion Artistique



Médéa 4  Médéa 4







TARIFS