Image Yo maté a Pinochet

Yo maté a Pinochet

Festival Sens Interdits

Metteur en scène : BASAURE Alfredo FLORES Cristian

dans le cadre du Festival Sens Interdits

jeudi 22 et vendredi 23 octobre à 18h
samedi 24 octobre à 16h
dimanche 25 octobre à 21h
Représentation supplémentaire samedi 24 à 20h

Cristian Flores

Alfredo Basaure




jeudi 22 et vendredi 23 octobre à 18h

samedi 24 octobre à 16h

dimanche 25 octobre à 21h



Représentation supplémentaire demain samedi 24 à 20h

Réservation sur www.sensinterdits.org




Ancien combattant d’un groupe révolutionnaire marginalisé par l’histoire officielle, Manolo tente de redonner du sens à sa vie et à sa lutte en déclarant avoir assassiné Augusto Pinochet. Les vives réactions de ses proches l’entrainent dans une introspection qui nous mène à la découverte de ces pobladores, quartiers populaires chiliens dévastés par des années de dictature et de misère sociale.

A travers son monologue, c’est également toute l’histoire du Chili qu’il nous fait revivre, depuis les profondes cicatrices laissées par la dictature jusqu’au regard grinçant qu’il porte sur la société actuelle. En proposant une réflexion autour de l’impuissance du militantisme, Yo maté a Pinochet offre un témoignage poignant sur l’histoire des luttes populaires et interroge les relations entre l’art et la politique. Cristian Flores y développe sa vision d’un théâtre résolument ancré dans la réalité vécue par les plus démunis .

Cristian Flores est né dans le quartier populaire de La Victoria, à Santiago, pobladore connu pour avoir été un foyer de contestation politique et sociale, notamment sous le régime militaire d’Augusto Pinochet. C’est là qu’il se construit, et qu’il découvre le théâtre. C’est là aussi qu’il puise la source de sa démarche artistique, dans la nécessité d’offrir aux populations pauvres de ces quartiers l’accès à un théâtre politique authentique, qui dise sans détour les réalités de l’exclusion et de l’injustice sociale.


Distribution :

Alfredo Basaure est un jeune metteur en scène chilien qui a effectué ses études d’art à l’Universidad Mayor de Santiago, en se spécialisant sur l’expression théâtrale. Il fait partie de l’équipe du festival Cielos del Infinito.

Collaboration avec Cristian Flores sur Yo Maté a Pinochet.

La compagnie Teatro Errante a l’ambition de proposer une approche théâtrale ancrée dans la réalité de la classe populaire chilienne. Effectuant ses résidences à La Victoria, quartier pauvre de Santiago connu comme un foyer de contestation sociale, elle articule le processus de création de chacune de ses œuvres autour d’un travail sur la mobilité et la participation des populations isolées des pobladores. Le fondement de la démarche artistique de la compagnie est de mettre en scène la figure conceptuelle de « l’homme du peuple », non pas comme un élément folklorique ou pittoresque, mais comme une figure d’altérité, celle de cet autre qui dérange. Au sein de l’espace de création dans lequel ils s’expriment, la beauté comme la laideur sont avant tout le produit et le symbole d’une profonde fracture sociale, politique et économique. Les créations de Teatro Errante sont le produit d’un théâtre politique, festif et populaire, récréatif et créateur d’identité, mais également d’un théâtre qui questionne et qui dérange.



Conception dramaturgique : Cristian Flores

Mise en scène : Cristian Flores et Alfredo Basaure

Jeu : Cristian Flores

Scénographie : Ricardo Romero

Création sonore : Juan Manuel Herrera

Production : Teatro Errante



Spectacle en espagnol, surtitré en français

durée: 1h05







Plein tarif 17 euros

Tarif réduit 14 euros*

-26 ans 8 euros

*Tarif réduit : +65 ans, groupes (10 personnes), personnes handicapées, demandeurs d'emploi, famille nombreuse, abonnés et Cartes Célestins, abonnés ou adhérents des théâtres partenaires - Les tarifs réduits sont accordés sur présentation d'un justificatif lors du retrait des places



Tarif Pass Festival (3 spectacles minimum)

10 euros

-26ans 7 euros



Réservations sur le site du Festival Sens Interdits