Voies Accores

Chris Meunier // Jean-Christophe Vermot-Gauchy

avec :

Leila Brahimi, Sabine Destailleurs, Catherine Jabot, Pascale Nandillon, Céline Ohanessian

captation vidéo et son :

Eric Pellet

Cinquante-deux carnets composent Voies Accores, correspondant aux cinquante-deux semaines d'une année.  Ces livrets rassemblés forment un tout saisissant où l'Histoire, le récit, le témoignage, l'actualité, le poème, la photographie se frottent,se superposent, se font face, se questionnent. Un cénotaphe où l'excès de ténèbres et l'excès de lumières provoque les yeux , la tête, les jambes… et révéle la présence d'une absence. Le sens n'est jamais donné, il s'effectue sans cesse, inlassablement, toujours en lui-même et toujours ailleurs, en tout cas jamais là où la conscience (le lecteur) l'attend.  Chris Meunier semble nous dire sans cesse qu'il faut « recracher » l'Histoire, que ça n'a rien de dégoûtant d'examiner de près les morceaux, de revoir la texture, de déplier les mots, les pages, de trier pour re-construire. À ce jour Voies accores en appelle à l'édition. Gageons que les "voies" ne soient pas sans issue étant donnée l'ampleur de l'œuvre  (environ 2200 pages) et sa forme singulière. J'aimerais contribuer à ma façon à la vie de ce texte et la lecture publique est une des "mises en œuvre" pour ce faire.
J-C Vermot-Gauchy
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux