Medea fiam, Medea nunc sum

Sénèque // Marlène Deschamps - Collectif La Viande
13-15 et 17-20 février 2014

Mise en scène :

Marlène Deschamps

Jeu  :

Maelle Koenig, Florian Guillot, Julien Baratay

Création sonore :

Julien Baratay

Installation plastique :

Maude Cucinotta et Johan Sordelet

Création lumière :

Félix Gane

Costumes :

Marion Benages 

Conception marionnette :

Maelle Le Gall

Assistante mise en scène :

Julie Honoré

Traduction :

Florence Dupont

Production :

Collectif La Viande

Contact :

collectiflaviande@gmail.com

 

Pièce pour une actrice, une bouffon et un homme orchestre électronique. Une ligne d'horizon. Au dessous, la terre et sa mécanique électronique, au dessus, la nature dans ce qu'elle a de brute et d'inspirant, un char attelé en poste et un dieu soleil qui attend. Au milieu, le navire des argonautes défunts et leur capitaine Typhis qui conduit sa nef entre deux mondes. L'horizon marque la frontière entre les territoires de la vie et de la raison.   Théâtre et paysage sonore. Le mythe de Médée n'est qu'une chimère, une excuse au voyage, une solution proposée. la femme dont nous racontons l'histoire ne naît pas Médée elle le devient. En cela notre tragédie est tragédie et son contraire, bien que répondant à ses critères fatalistes et pessimistes, elle offre une perspective d'élévation et marque notre impuissance à retenir les pieds au sol de ceux dont l'esprit tend  vers les airs.    L'inéluctable traversée psychotique de notre Médée correspond probablement à la dislocation progressive de ses possibilités de refuge. Ce travail, en partenariat avec «  La Ferme du Vinatier  » est un questionnement sur notre rapport à la folie, notre réaction aux actions déraisonnables qu'elle entraîne et notre difficulté à entrer en communication avec les «fous», à les aider, voire à simplement les tolérer.
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux