L’Homosexualité, ce douloureux problème

Collectif Fléau social
23 et 24 mars à 19h30 et matinale le 25 à 11h

écriture et mise en scène :

Collectif Fléau social

jeu :

Louise Bernard, Solène Cizeron, Arthur Colombet, Maud Cosset-Chéneau, Siméon Martinel, Romain Mas, Anaïs Pinay, Flora Souchier

lumières :

Myriam Adjallé

son :

Adèle Lloret-Linares

Le Collectif Fléau social est composé de Myriam Adjallé, Adèle Aïssi-Guyon, Louise Bernard, Solène Cizeron, Arthur Colombet, Maud Cosset-Chéneau, Lucie Demange, Adèle Lloret-Linares, Siméon Martinel, Romain Mas, Anaïs Pinay, Corentin Rostollan-Sinet, Flora Souchier

production :

Collectif Fléau social

co-production :

Théâtre du Verso

avec le soutien de Chromatique, de la Maison de la Culture – Le Corbusier de Firminy, de Grrrnd Zero, du collectif La Trêve, de l’association Mémoires minoritaires, de la Comédie de Saint-Etienne, de l’Ecole Normale Supérieure de Lyon et du Conservatoire de Saint-Etienne

« Vous voyez ce soir Ces gens Ces gens qui crient, qui se dressent, qui se collent les uns les autres Je voulais leur dire Je vous ai compris ! Je vous ai tellement compris ! »   Le 10 mars 1971, à la salle Pleyel à Paris, Ménie Grégoire anime dans son programme de radio une émission spéciale. Retransmise en direct sur RTL, elle compte avec la présence de nombreux invités (psychanalyste, prêtre, personnalités publiques...), prétendument experts de la question brûlante dont on se propose de débattre, le thème et titre de l’émission : « L’homosexualité, ce douloureux problème ». Contre les propos qui y seront tenus, des militant·e·s infiltré·e·s dans la salle se soulèvent, interrompent l’émission, s'invitent sur le plateau. C'est la première action directe de ce qui sera, jusqu’en 1974, le Front Homosexuel d'Action Révolutionnaire (FHAR). Lectures et écritures, archives et fictions se sont entremêlées pour relire « de travers » l'histoire des groupes activistes homosexuels révolutionnaires en France dans les années 70, en la faisant résonner avec nos luttes actuelles et nos désirs.
Le système des places suspendues permet à des personnes d'acheter des places supplémentaires pour en faire bénéficier celles et ceux qui n'ont pas les moyens de s'en procurer.
En acheter : faites en la demande directement auprès de la billetterie du spectacle, ou achetez-les sur la billetterie en ligne.
En bénéficier : faites en la demande par mail auprès de Fléau social, en précisant votre nom, numéro de téléphone et la date qui vous intéresse : fleau.social@protonmail.com
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux