Les lois de l’hospitalité

Pierre Klossowski // Pierre Kuentz

texte :

Pierre Klossowski

mise en scène :

Pierre Kuentz                    

jeu :

Valérie Bellencontre , Alix Denambride, Charly Marty, Sarah Seignobosc, Julie Tarnat

lumières :

Adèle Grépinet

régie :

Julien Dubuc

Malaise dans la perversion “Pourquoi Klossowski aujourd’hui avec des élèves comédiens d’aujourd’hui ? Pourquoi cette pornographie bavarde post-sadienne (Deleuze parle de la pornologie Klossowskienne), pornographie du raisonnement entièrement organisée autour du  fantasme et de la perversion. La perversion ne fait plus bander, ni penser personne. Si la perversion a quitté nos vies, nos fantasmes, c’est parce que nos vies sont justement réglées par des grands dispositifs pervers : le politique produit des lois perverses, le spectacle intégré au politique est pervers, la fétichisation de la société marchande est par définition perverse. La puissance politique et marchande s’est emparé de la perversion : elle détient le monopole du pervers. Dans le même temps, la perversion est notre impensé, notre refoulé.” 
Pierre Kuentz
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux