La ville est un trou

Charles Pennequin // Pierre Tallaron

texte :

Charles Pennequin

mise en scène :

Pierre Tallaron 

dessinateur, slamer graphique :

Benjamin Flao

musicien, sculpteur de silence :

Yoann Durant

orateur, contre-chanteur :

Greg Gilg

“...Je vis dans la nature insupportable de l’homme, la ville est son trou, son milieu naturel. Et c’est là-dedans, dans le milieu de la parole non parlée et des gestes larvés et des violences télévisuelles et du patronat et de la bêtise comme culture nationale, que je vis. Dans ce trou-là, cette fosse sceptique de tout ce que les humains peuvent faire pour se débarrasser de la pensée...“ “Je fais de la poésie parce que demain je suis mort “.
Charles Pennequin .
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux