La Vie devant soi

Romain Gary // Heidi Folliet
du 9 au 11 octobre à 19h30 et matinales les 10 et 11 à 11h

reprise saison 2018-2019

d’après le roman de Romain Gary

mise en scène :

Heidi Folliet

interprétation :

Maxime Ubaud

scénographie et costumes :

Solène Fourt

création lumière et son :

Jori Desq

production :

Troisième Bureau

production déléguée :

Les Raccrocheurs

"C’était une femme qui aurait mérité un ascenseur." Seul sur scène, Maxime Ubaud incarne Madame Rosa et Momo, vieille dame juive et enfant immigré, dont les paroles raniment le Belleville des années soixante-dix que dépeignait Romain Gary dans son roman. Heidi Folliet, et son équipe, proposent une adaptation simple, drôle et délicate du récit dont elles réactivent les interrogations : quel jugement posons-nous sur celles et ceux que la société condamne à la misère ? À travers le regard joueur et faussement candide de Momo, le spectacle ausculte les discours qui environnent les personnages, ranimant émotions et histoires de toute une génération.

La presse en parle ...

"La Vie devant soi, c’est l'histoire d’un gamin prénommé Momo qui vit avec d’autres « dans une pension sans famille pour les gosses qui sont nés de travers », et qui évoque son quotidien à hauteur d’enfant. Un roman culte de Romain Gary, bourré de phrases qu’on aimerait connaître par cœur, que la jeune metteuse en scène Heidi Folliet a décidé de porter au plateau. Avec, forcément, un seul comédien (Maxime Ubaud, d’une grande justesse) face au public, qui offre le texte dans son plus simple appareil, faisant pleinement confiance à sa force intrinsèque.", Le Petit Bulletin. Gre.mag, Les Envolées : la jeune création prend de l’altitude, par Annabel Brot. Place Gre'Net, Romain Gary à la scène : une valeur sûre, par Adèle Duminy.

Pour accéder au site des Envolées cliquez ici.

WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux