La maladie de la mort

Marguerite Duras // Pierre Tallaron

texte :

Marguerite Duras

mise en scène :

Pierre Tallaron

oratrice :

Ben Merlin

pianiste :

Marjolaine Charbin

production : étranger [théâtre]
La maladie de la mort est la maladie de celui qui ne peut pas aimer.  Cet état nous est révélé, dans le texte de Marguerite Duras, à travers la relation d’un homme et d’une femme. Une histoire de quelques nuits, dans une maison au bord de la mer, où cet homme achète la présence de cette femme. Il achète cette femme pour, dit-il, “Essayer d’aimer, plusieurs jours peut-être, plusieurs semaines peut-être, peut-être toute une vie“.
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux