La louve

Guillaume Perrot // Julio Guerreiro

Texte :

Guillaume Perrot

Mise-en-scène :

Julio Guerreiro

Dramaturgie et assistance à la mise-en-scène :

Anne-Laure Sanchez

Jeu :

Nathalie Rachel Legros

Musique :

Laurent Pessin

Lumière :

Nicolas Hénault

Production : Monika Neun
Contact : julioguerreiro@hotmail.com
Une faiblesse humaine creuse une faille ; les loups s'y engouffrent sans comprendre. Commence alors l'épopée d'une louve...Sa langue lui pend hors de la bouche, ses lèvres sont fraîches, ses jambes sont longues...Jamais elle ne s'arrête. Ses yeux s'ouvrent pour dévorer le monde. AHOUOUOUOU !!!!   « - Faudrait se suicider avant la naissance : pan ! - Se suicider... Se suicider... Mais pour faire quoi? - Savoir. Après nous pourrions témoigner. Dire : alors voilà, c'est comme ça; pas de quoi faire une montagne, vraiment. Pas de quoi...On a juste très très peur.... » 
Guillaume Perrot.
Le clair de lune dans la chambre. Des bruits de pas dans l'entrée. Présent, passé, une Louve re-trace l'architecture de ce qui la traverse. « Et c'est là, au sein même des ténèbres dans lesquelles se fondent et se confondent ce qui est de notre espèce, et ce qui est de notre matière vivante, et ce qui est de nos souvenirs, et de nos forces et faiblesses cachées, et enfin ce qui est le sentiment informe de n'avoir pas toujours été et de devoir cesser d'être que se trouve la source des larmes. »
Maurice Blanchot.
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux