(La loi de) Cendrillon

Robert Walser // Julio Guerreiro

texte :

Robert Walser

mise en scène :

Julio Guerreiro

traduction :

Anne Longuet Marx

lumières :

Jérôme Aubert

musique :

Laurent Pessin

collaboration scénographique :

Aude Vanhoutte

attachée de production :

Anne Khalhoven

avec :

Nathalie-Rachel Legros, Raphaël Pigache, Mélanie Robert, Alice Tedde et Patricia Thevenet

Un spectacle se fait doucement grignoter par ce qui l’entoure… Des comédiens s’organisent pour jouer Cendrillon de Robert Walser, une étonnante variation du conte bien connu de tous, où l’on peut voir une Cendrillon soumise et entière, suspendre l’action pour décider du choix de son destin. Autour c’est une autre histoire ; c’est un peu le côté “obscur” de Cendrillon, un théâtre d’arrière-cour, un climat d’impatience, de colère, les peurs… de l’enfance ? Et puis, la nuit…et, plus loin, la forêt…            Avec Cendrillon qu’il publie à 23 ans Robert Walser nous livre une pièce de théâtre fascinante. Comme dans le conte, la pièce relate l’histoire du Prince et de Cendrillon. Mais Robert Walser renouvelle le conte, déplace nos repères. Il rend ainsi la lecture pleine de surprises. Aux situations et personnages attendus (les deux sœurs perfides, les fiançailles, le bal et le fameux épisode de la chaussure), l’auteur ajoute une dynamique toute personnelle. Les personnages, conscients de leur destin, hésitent entre ce que dicte le conte et ce que dit leur rêve d’identité et d’indépendance. Lire Robert Walser, c'est entrer dans un monde de compromissions, d'interrogations et de suggestions, c'est se porter au plus près de la réalité des choses banales et sans importance.
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux