En création à l’Élysée

depuis le 1er nov. 2020 jusqu'au...

du 1er au 30 nov.

.

.

.

.

.

.

.

.

du 15 nov. au 13 déc. et du 8 au 20 fév.

.

.

.

.

.

du 7 au 13 déc.

.

.

.

.

.

du 14 au 17 déc.

.

.

.

.

.

du 21 déc. au 3 janv.

.

.

.

.

.

.

du 5 au 15 janv.

.

.

.

.

.

du 19 au 21 janv.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

.

du 25 au 29 janv.

.

.

.

.

.

.

.

du 1er au 6 fév.

.

.

.

.

.

Maxime Roger - LOTERIE Jeu : Ferdinand Barbet, Benoït Cornet, Maxime Roger. Ces trois semaines à l'Élysée nous ont permis de travailler sur une fiction sonore destinée à être diffusée dans l'espace public, place, parc, terrain de foot, etc. Cette pièce racontera un événement festif sans participant, une loterie vide, fantôme. Work in progress.   Camille Germser / Cie La Boulangerie - Commedia
Plus d'informations sur le spectacle.
    Nathalie Sarraute / Christophe Mirabel & Thomas Poulard - Pour un oui ou pour un non
Plus d'informations sur le spectacle.
  Collectif Offense - Anatomie du départ
Découvrez le projet présenté au Théâtre des Clochards célestes.
    Marie Depoorter / Collectif Clébards selon ton cœur - Grand Battement Marie Depoorter / Collectif Clébards selon ton cœur - À quoi bon ?
Plus d'informations sur le spectacle.
  Création collective / Cie Les Non Alignés - Destin(S)
Plus d'informations sur le spectacle.
    Camilo Pellegrini / Gabriella Alarcón Fuentes - Chemin de sang Dans le cadre du processus de formation du GIEQ Théâtre Jeu : Sachernka Anacassis, Marius Carreau, Galla Naccache-Gautier, Théo Perrache. Assistanat et lumières : Tristan Oudar Rio de Janeiro, ville foisonnante. Que se passerait-il si le Petit Chaperon Rouge se déroulait au Brésil ? Il y a Rouge, qui fuit sa maison à la recherche de Mère-grand. Elle tombe à la place sur le Policier-Papillon. Il y a le Grand Méchant Loup, businessman accompli. Et il y a aussi Adenaura, présentatrice iconique, que le Brésil entier adule. Leur rencontre sera monstrueuse et débordante.     Sade / Judicaël Jermer - Justine
Plus d'informations sur le spectacle.
      Sade & Pasolini / Luca Fiorello - Mourir dur Jeu : Luca Fiorello, Simon Terrenoire, Simon Tessier Œil extérieur : Pierre Maillet Création lumière : Sybille Cabello Création costume : Éloïse Simonis Projet soutenu par le Théâtre des Lucioles, le Dôze Compagnie et la Compagnie La Dernière baleine.  

Le Marquis de Sade écrit Les 120 journées de Sodome en prison quelques années avant la révolution française. Pier Paolo Pasolini en fait un film, Salò, sur la société fasciste italienne. Les deux artistes interrogent leurs présents. Sade vivait dans une époque soumise à la monarchie et au clergé. Celle de Pasolini était fasciste. La nôtre est capitaliste.

Ce qu'on lit ou ce que l'on voit et ressent, chez l'un comme chez l'autre, ce sont des corps sensuels, sexuels, des corps violés, mutilés, manipulés par des instances de pouvoir qui s'autoproclament propriétaire de ces corps. C'est en dessinant les corps que les puissants dictent la morale ; c'est en contrôlant les corps qu'ils créent une norme autoritaire et la soumission. La question se pose : comment la société capitaliste et libérale s'insère jusqu'au plus profond de nos chairs ?

 
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux