En cas de nécessité absolue, lâche la bride

Marie Brillant
4-8 février 2014

Mise en scène, écriture et adaptation :

Marie Brillant 

Avec :

Émilie Geymond, Christelle Larra, Grégory Faive, Marie Brillant 

Création lumière :

Vincent Guyot

Création sonore :

Laurent Buisson 

Espace scénique :

Daniel Zamarbide et Leopold Banchini (Bureau A – Genève) 

Relations publiques, production, diffusion et administration :

19.10 Prod (Emmanuelle Guérin et Albine Ginon – Grenoble)

Production :

Allerlei 

Coproduction  Le Tricycle à Grenoble, le Centre Dramatique National des Alpes, L’Heure bleue à Saint Martin d’hères.  Soutiens : L’Odyssée d’Eybens, le CE de STMicroelectronics, l’Elysée à Lyon.

 

La rigueur est notre règle du jeu. La scène et l'Europe, notre terrain de jeu. Sur ce terrain, 4 acteurs. Chacun représente une partie du public, réparti en quatre groupes. Confronté à de multiples épreuves, plus l'acteur fait preuve de rigueur, plus il améliore la situation de son public. Mais comme dit Cioran, "la rigueur n'existe que pour autant que l'on s'identifie avec le principe ou la chose que l'on aborde ou que l'on subit ; de l'extérieur, tout est arbitraire : raisons et sentiments. Qu'est-ce que faire preuve de rigueur et comment ? Est-ce que c'est toujours bénéfique, efficace ? Est-ce une question de morale ? A partir de quel moment vouloir faire du bien peut être perçu comme une contrainte ? Allerlei joue depuis 2007 sur un thème sérieux que les acteurs éprouvent avec le spectateur, par le biais du rire, de la mise à distance et de la mise en doute permanentes. Ou comment traiter en s'amusant d'un sujet contemporain à partir de l'imagerie sociale qui le définit et qu'on interroge, expérimente, décale et renverse.
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux