Échos de la fabrique

un cycle de conférence sur le travail
un samedi par mois

François Hien

Collectif X

Pôle Développement culturel de l’Opéra de Lyon

5 octobre 18h

Ludovic Frobert

9 novembre 18h

7 décembre 18h

Michelle Zancarini-Fournel

25 janvier 15h

22 février 18h

7 mars 18h

 

conférence de Ludovic Frobert

Comment organiser un rapport de force entre travailleurs indépendants et commanditaires ? Cette question est redevenue contemporaine, à l'occasion des revendications des livreurs Deliveroo. C'était la même question que se posaient les Canuts, voici 190 ans. Ils y répondaient dans un journal, L'écho de la fabrique. Quelles leçons pouvons-nous en tirer ?  

Avec le projet Échos de la Fabrique, le Collectif X créera une fresque théâtrale et musicale, divisée en épisodes autonomes et jouée en entier à la fin du projet (printemps 2021). Le sujet sera les révoltes de Canuts survenues à Lyon en 1831 et 1834 ; mais une histoire des Canuts réinterprétée à la lumière des problématiques du travail aujourd'hui, qu'une longue enquête participative nous aura permis de faire émerger. Ce processus est accompagné de l'organisation d'une série de conférences ouvertes à tous.

  Ludovic Frobert est directeur de recherche au CNRS en économie et gestion, rattaché au laboratoire Triangle à l’ENS de Lyon. Economiste de formation, il travaille depuis une vingtaine d’années dans le champ de l’histoire des idées économiques et politiques. A partir de 2003, il a mené une recherche sur la France des années 1830, en s’intéressant notamment de près aux révoltes des Canuts ; c’est dans ce cadre qu’il a dirigé la réédition du premier journal ouvrier pérenne publié en France, l’Echo de la Fabrique. Cet hebdomadaire est désormais en ligne grâce à ce travail d’édition (http://echo-fabrique.ens-lyon.fr/). Le rôle joué par ce journal dans l’organisation du mouvement des Canuts a été l’objet de deux ouvrages : L’Echo de la fabrique. Naissance de la presse ouvrière à Lyon 1831-1834, Lyon, ENS-Edition et Institut d’Histoire du Livre, 2009, ouvrage collectif qu’il a dirigé et Les canuts, ou la démocratie turbulente. Lyon 1831-1834, Tallandier, 2009, (réédité chez Libel en 2017).
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux