Dècouenné(e)(s) le cochon est un homme comme les autres

Sylvain Milliot // Lise Ardaillon - Les Moteurs Multiples

texte :

Lise Ardaillon et Sylvain Milliot

mise en scène :

Lise Ardaillon

jeu :

Lise Ardaillon, Karen Fichelson, Sylvain Milliot, Thomas Tagliabue

production : Les moteurs multiples
Qu'y a-t-il de commun entre les indiens Achuars, le monde du travail et la transformation du cochon ? Une ethnographe du monde charcutier tente de décrire les interactions entre les différents actants dans le commerce d'alimentation. Son travail entre alors en résonance avec sa propre vie. Aidée d'une étrange assistante et d'un apprenti charcutier, elle débute une sorte de conférence sur la charcuterie qui se transformera progressivement en un agencement de tableaux comme autant de reflets des préoccupations inconscientes des personnages et de leur difficulté à exister.  Issu d'un travail de collectage, d'imprégnation, d'écriture et de création au coeur d'un laboratoire de charcuterie en activité, Découenné(e)(s), le cochon est un homme comme les autres, élabore un objet artistique avec sa grammaire propre.  Le spectacle dans son propos aborde des questions sur le monde du travail, notamment sur l'image sociale d'une profession, ou même les affres du rapport mère-fille, mais il reste avant tout, grâce à l'espace fictionnel et formel qu'il propose, une mise en perspective poétique d'une interrogation sur la complexité du réel.  
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux