Bubu’s blues

d'après Charles Bukowski // Marie-Paule Laval & Bruno Boëglin

d’après :

Charles Bukowski

mise en scène :

Marie-Paule Laval – Bruno Boëglin

dramaturgie :

Romain Laval

jeu :

Laetitia Lalle Bi Benie, André Blatter, Bruno Boëglin, Cathy Chancrin, Jean-Louis Delorme, Catherine Ducarre, Matthieu Grenier, Marie-Paule Laval, Romain Laval, Julian Negulesco, Gérard Fontaine, Nicole Mercey

avec la voix de :

Gordon Hart

scénographie – lumière – vidéo :

Seymour Laval

création son :

Olivier Granger

administratrice :

Claude Tabouret

"L'image de Bukowski pourrait avoir été produite par Warhol. Aux couleurs interchangeables. Ecriture,Femme, Alcools ou bien Femme, Alcools...etc.. Seulement voilà : Quinze années de distribution de courrier, ou de tri, à La Poste et dans les rues de L.A, quinze  années de "pur enfer", recouvrent le tableau de gris, transforment le tableau, mais ne l'assombrissent pas. "Chinaski, vous étes viré!!"  cette sentence tant de fois répétée, deviendra presque le refrain d'une chanson (l'humour était son arme favorite). Donc, pour rendre hommage à Chinaski, notre spectacle est un show, le jumeau d'un de ceux qu'il donna si souvent lui mème quand il prenait pour prétexte l'une de ses lectures poétiques: "Les lectures poétiques, je pensais qu'il n'y a pas plus bidon Ecoutez j'ai 51 ans et j'ai vu du pays  alors je sais que c'est bidon mais je me suis dit Bukowski c'est encore plus bidon de crever de faim"  Ce sont les mots de Bukowski dans la bouche du poète Raymond Carver. Des scènes crues de la vie ordinaire, un repas d'escargots préparé avec amour, une dispute avec un chef, une conversation avec un artiste amateur, une panoplie désopilante de portraits de l'Amérique des années 80, ses témoins, le convoqueront dans une sérénité finalement acquise et contraire à toutes les représentations fantasmées que nous renvoie le nom de BUKOWSKI.
WordPress Appliance - Powered by TurnKey Linux