Image Le jour est la nuit

Le jour est la nuit

La Quincaillerie moderne

Metteur en scène : GAHMI Riad

Un couple rentre à son domicile : Margot, une femme d’une trentaine d’années, et son compagnon David, du même âge. Une dispute éclate pour quelques broutilles. Margot se révèle être une femme fragile, perturbée, et terrifiée par le monde qui l’entoure. Quelque chose d’indicible se fait jour au milieu de ce couple, un secret qui les ronge l’un et l’autre, et dont les fantômes viennent hanter leur maison. Il semblerait qu’un couple ait vécu à leur place avant eux.

“Le jour est la nuit“ a été créé et présenté en Israël en septembre 2012, dans les villes de Haïfa, Jaffa et Nazareth.

Le 14 mai 1948, David Ben Gourion annonce officiellement la naissance d’un État juif sur une large partie du territoire de la Palestine mandataire : l’État d’Israël. Cette date, célébrée chaque année par les juifs comme leur fête de l’indépendance, est l’occasion d’une commémoration au sein des populations arabes, à l’intérieur ou à l’extérieur d’Israël : la Nakba (“catastrophe“ en arabe).

En 1950, la loi sur la « propriété des absents » est promulguée par le nouvel État, qui permet la saisie de toutes les terres et autres propriétés des personnes dites « absentes », en faveur de l'État juif et du Fonds National Juif (FNJ).


Distribution :

jeu : Antoine Descanvelle, Shams El Karoui, Pauline Laidet et Guillaume Luquet création musicale : Patrick De Oliveira lumière : Richard Grattas production : Aurélie Maurier coproduction La Quincaillerie Moderne - Scènes

www.quincailleriemoderne.fr