Image En courant, dormez

En courant, dormez

Compagnie Ostinato

Metteur en scène : MAURIN Olivier

Dans le quotidien proche et lointain d’un couple d’anarchiste au Japon en 1923

Orizo Hirata
Olivier Maurin
Ostinato

du 2 au 4 et 9 au 12 octobre

"En courant dormez" s'inspire de l’histoire d’un couple : Noe Ito et Sakae Osugi, que nous ne connaissons pas, mais qui ont été des figures du mouvement anarchiste dans le Japon du début du XXème siècle. Elle se déroule dans les deux mois qui précèdent le grand tremblement de terre de Kanto qui eu lieu au Japon le 1er septembre 1923. Mais la pièce ne s’intéresse pas au tragique de leur destin. C’est une plongée dans la vie quotidienne de ces deux personnes qui finalement nous ressemblent, quand on les regarde de très près, comme placés sous une loupe. Ils vont vivre une heure, là, sous nos yeux, partageant à la fois les grandes questions qui les animent et les petits actes insignifiants de la vie quotidienne. Ils savent que l’engagement révolutionnaire qu’ils ont choisi crée un danger dans leur vie, mais ils en parlent avec insouciance. Autour d’une tasse de thé, ou entre deux tâches ménagères, ils évoquent les grandes questions sociales et politiques, mais aussi la floraison des fleurs de l’automne, leur goût pour le voyage et les autres cultures, la poésie, le comportement des insectes (si proche parfois de celui des humains), l’amour, le devenir de leurs enfants... Bref de tout ce qui compose une vie. En les regardant vivre, on rit souvent des petites absurdités du quotidien ; on s’intéresse soudain à la danse d’un insecte ; on écoute les mouvements du temps. Dans cette écoute, c’est comme si le temps pouvait s’arrêter et nous laisser respirer en dehors de lui et des pressions de la société. On dit beaucoup avec finalement peu de mots. Et on se sent soudain apaisé par ce moment partagé, dans le calme et la sérénité, avec ces deux figures surgies d’une autre culture, d’un autre temps.


Distribution :

Mise en scène Olivier Maurin

Avec Clémentine Allain et Mickël Pinelli

Scénographie : Emily Cauwet

Costumes : Christine Brottes

Son : Antoine Richard

Lumières : Elsa Revol



Dossier du spectacle



Articles de presse

Les trois Coups

Le Petit Bulletin

Blog Nouvelles Répliques

Lyon Plus