Image Effraction

Effraction

Collectif La Scène Déménage

Metteur en scène : CHABERT Christophe

Alessandro et Serge sont à la solde d’un usurier mafieux.

Un soir, ils viennent effectuer une mission ordinaire, dans une maison décrépie et loin de la ville. Son occupant n’est pas là. Ils entrent par effraction et décident de l’attendre pour collecter la somme due à leur patron.

Un bruit se fait entendre dans la maison. Alessandro et Serge découvrent une jeune fille ligotée.

Face à un dilemme moral auquel ils ne sont pas préparés, Alessandro et Serge devront gérer une situation inextricable : dénoncer le crime ou s’en rendre complice.

La nuit sera longue, entre tentatives de tromper l’ennui et tension psychologique, complicité naissante et espoirs dérisoires…


Au départ, une anecdote, racontée par un des personnages dans le spectacle : comment on en vient, pour rendre service, à contourner la loi.

Ensuite, l’envie de parler de la pyramide sociale actuelle non pas du côté de l’économie «classique» mais de l’économie parallèle, et du point de vue de ceux qui font le sale travail et seront les premiers à être sacrifiés en cas de problème.

Enfin, le désir de travailler avec deux jeunes comédiens, Jonathan Chiche et Jordan Topenas, découverts dans une comédie, «Plein phare», où leur duo fonctionnait à la perfection, et dans lequel affleuraient des pointes d’émotion qui ne demandaient qu’à s’exprimer dans un autre registre, avec une autre histoire.

À l’arrivée, nous avons voulu un spectacle ouvertement narratif, où la noirceur du propos se marie à un dialogue coloré, des situations de comédie et des personnages qui ne sont ni des héros, ni des salauds, juste des gens ordinaires pris dans un engrenage extraordinaire.


Distribution :

Texte et mise en scène : Christophe Chabert
Avec : Jonathan Chiche, Jordan Topenas,Jacques Chambon, Appollonia Martorano
Costumes : Géraldine Mercier
Décor et lumières : Seymour Laval
Maquillage : Milène Lacombe
Production : La Scène Déménage