Image INDRA (un Songe de Strindberg)

INDRA (un Songe de Strindberg)

SPINA.

Metteur en scène : VOLTOLINA Silvano

théâtre intime d'images oniriques

Silvano Voltonlina
SPINA.

du 11 au 14 mars 2015 à 19h30

Au travers du prisme d’Indra, Dieu générateur qui projette ses créatures dans un théâtre de Guignol, Silvano Voltolina entame une relecture du Songe de Strindberg, écrit débordant et monstre théâtral à tendance autobiographique.

Ce drame symbolique pousse la représentation sur scène de notre univers intérieur.

Strindberg venait d'être quitté par sa femme - enceinte de sa fille - quand il écrivit Le Songe, où la fille du Dieu Indra, quitte les hauteurs célestes de son père pour s’en aller par le monde, faire quelques drôles de découvertes sur les hommes, la vulgarité et la douleur, dans un voyage passant du coq à l’âne comme seul le permet la mécanique des rêves. Prétexte à questionnement sur la manipulation des dieux et la nature humaine, cette fable traverse la pensée occidentale qui a su chercher l'unique racine humaine dans ses multiples floraisons mythiques et y entrevoir une possible liberté.

Qui génère qui ? Qui donne la mort à qui ?... Sont autant d'interrogations qui demeurent suspendues au fil de cette pièce. Construite sur un procédé semblable à un jeu de poupées russes entre les différentes identités présentes sur scène, la pièce Indra est le lieu d'un audacieux questionnement sur la nature humaine.


Distribution :

Conception et mise en scène Silvano Voltolina

Adaptation dramaturgique Roberto Fratini Serafide

Marionnettes Patrizio Dall'Argine

Assistante à la mise en scène Léa Drouet

Avec Oreste Braghieri, Lena Chambouleyron, Patrizio Dall'Argine, Zina Gonin-Lavina, Riccardo Manfredi

Régie générale et lumières Sébastien Béraud

Pièce en français et en italien avec surtitres

Dossier du spectacle