Image Bakakaï

Bakakaï

Colonie Bakakaï / La Pierre Bleue

Metteur en scène : BEGOUT Chloé

La maturité de l’homme, c’est quand il a retrouvé le sérieux qu’il avait au jeu quand il était enfant.
F.W. Nietzsche

“Aventures“ extrait de Bakakaï est un conte philosophique et c'est par la musique et le théâtre que La Colonie Bakakaï fait résonner les images et les sensations nées des hantises et obsessions de jeunesse de son créateur, cinq minutes avant de s'endormir.?C'est une bataille.
Il s'agit d'une création musicale autour d'un texte avec une esthétique claire où les musiciens sont mis en jeu et portent tout autant que la comédienne l'univers absurde, immature, pervers et effrayant de l’auteur polonais.


"Quoiqu’il eût le visage blanc, j’avais parié que ses pieds seraient noirs comme l’encre - alors qu’en réalité ils étaient tout blancs! Il se prit aussitôt pour moi d’une haine sans borne en comprenant que j’avais découvert son secret physiologique que nul dans le monde entier n’aurait pu deviner : il était un Nègre blanc.
(D’ailleurs toute cette affaire, à dire vrai, n’était qu’un prétexte.)"


Distribution :

Création collective :
Antoine Arnera - clavier
Frédéric Auzias - régie son
Chloé Bégou - récitante – mise en scène
Amaryllis Billet - violon
Myriam Boudénia - regard extérieur
Romain De Lagarde – scénographie et lumière
Jules Desgoutte - dispositif électroacoustique
Léonore Grollemund - violoncelle
Julien Couturier - régie son bis
Colline Babaut et Olivier Girard - assistants techniques
production : la pierre bleue